logo



PROtestants et FILmophiles

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - FESTIVALS






Fiche technique :
Réalisation: Thomas Gilou. Scénario : Kev Adams et Catherine Diament. d’après une idée originale de Tomain Lévy et Kev Adams également co-producteur ; montage: Sandro Lavezzi. Photographie : Pierre Gantelmi d’Ille. Distribution : UGC.

Avec :
Kev Adams (Millann), Gérard Depardieu (Lino n), Daniel Prévost (Alfred de Gonzague), Mylène Demongeot (Simone Tournier), Jean-Luc Bideau (Edmond Van de Wer), Liliane Rovère (Sylvette Leroux), Firmine Richard (Fleurette Jean-Marie), Marthe Villalonga (Claudine Valège).

Maison de retraite

France, 2022, 97min.

Réalisation : Thomas Gilou

Biographie :

Né en 1955, Thomas Gilou fonde une Maison de production Amorce Film avant de réaliser Black mic-mac (1986) et Raï (Léopard d'Or à Locarno, 1995). En 1997 La Vérité si je mens remporte un grand succès (n° 2 en 2000 et n°3 en 2011). Après Chili con carne (1999), sortent Paroles d’étoile (sur les enfants cachés, 2002), puis un documentaire sur son grand-père Blaise Cendras, Eclats de Cendrars (2004). Il revient à la fiction avec Michou d'Auber et Victor (2009).

 

Résumé :

Milann doit effectuer 300 heures de travaux d’intérêt général dans une maison de retraite pour éviter la prison. Au début, il y va à contrecœur mais très vite les pensionnaires l’adoptent et lui apprennent plein de choses sur la vie. A leur contact, il évolue, mûrit et s’attache à eux. Au bout de quelque temps, Milann découvre que les pensionnaires, curieusement, sont tous sans famille. Il flaire une arnaque et commence à fouiller...

Analyse :

Les bonnes comédies sont rares, en voici une. Après Et si nous vivions tous ensemble de Stéphane Robelin en 2010, nous plongeons à nouveau dans l’univers des personnes âgées. Ici aussi, ce sont les vieux - appelons un chat un chat – qui ont du punch et qui apprennent à ce jeune paumé de Millann la joie de vivre. Milann est au début un jeune « glandeur » de première. Mais la bonne humeur de la bande des retraités est contagieuse et bientôt, au lieu d’y aller à reculons, il y court. Le personnage joué par Gérard Depardieu, d’abord bougon et aigri, finit par prendre ce jeune sous sa houlette et l’aide à démarrer dans la vie. Une histoire d’amour entre Alfred et Claudine est drôle et en même temps très touchante. Il y a ainsi plusieurs petites histoires à l’intérieur du film qui donnent vie à chacun des personnages.

Avec cette comédie filmée avec beaucoup de tendresse et d’humour, parfois même sur le mode de la farce, on ne s’ennuie pas. Tout au long on sourit, on rit. Et le final est absolument loufoque.

Waltraud Verlaguet

Autres articles sur ce film

  • Quand les vieux s'évadent ... Waltraud Verlaguet