logo



PROtestants et FILmophiles

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - FESTIVALS






Fiche technique :
RĂ©alisation : Audrey Diwan ; scĂ©nario : Audrey Diwan, Marcia Romano, Anne Berest, d’après l’Ĺ“uvre d’Annie Ernaux ; musique : Evgueni et Sacha Galperine ; photographie : Laurent Tangy ; montage : GĂ©raldine Mangenot ; distribution France : Wild Bunch Distribution.

Avec :
Anamaria Vartolomei (Anne) ; Kacey Mottet Klein (Jean) ; Sandrine Bonnaire (la mère) ; Pio Marmai (le professeur).  

L’événement

France, 2021, 100min.

Lion d’Or à la Mostra de Venise, 2021

RĂ©alisation : Audrey Diwan

Biographie :

NĂ©e en 1980, d’origine libanaise, Audrey Diwan fait des Ă©tudes en journalisme et sciences politiques. Elle Ă©crit son premier roman en 2008, "La Fabrication d'un mensonge". Elle occupe des hauts postes au sein de rĂ©dactions de magazines culturels. PassionnĂ©e de cinĂ©ma, elle rĂ©dige des scĂ©narios. Elle collabore Ă  la totalitĂ© des projets du metteur en scène CĂ©dric Jimenez, son compagnon. En 2018 elle rĂ©alise son premier long mĂ©trage, Mais vous ĂŞtes fous. Son second, L’Ă©vĂ©nement a remportĂ© le Lion d’Or Ă  la Mostra de Venise 2021.

Résumé :

France, 1963. Anne, Ă©tudiante prometteuse, tombe enceinte. Elle dĂ©cide d’avorter, prĂŞte Ă  tout pour disposer de son corps et de son avenir. Elle s’engage seule dans une course contre la montre, bravant la loi, au risque d’en mourir.

Analyse :

En adaptant Ă  l’Ă©cran le livre Ă©ponyme d’Annie Ernaud, la rĂ©alisatrice Audrey Diwan nous transporte dans la France des annĂ©es 1960 corsetĂ©e et puritaine, dans laquelle l’avortement Ă©tait rĂ©primĂ© par le code pĂ©nal et passible de prison (il faudra attendre 1975 pour que l’avortement soit dĂ©pĂ©nalisĂ©). Elle nous plonge dans un conflit intime dramatique que beaucoup de nos mères et grand-mères ont vĂ©cu : comment ne pas subir une grossesse non dĂ©sirĂ©e qui brisera vos projets d’avenir et votre jeunesse, quel autre recours que l’avortement clandestin avec ses consĂ©quences parfois dramatiques, infertilitĂ© et mort. Pour nous faire vivre au plus près les tourments d’Anne, jeune Ă©tudiante brillante qui espère sortir d’une situation sociale modeste par ses Ă©tudes, elle utilise un format 4/3, une camĂ©ra Ă  l’Ă©paule qui la suit au plus près, souvent en plans très serrĂ©s, avec de nombreux plans-sĂ©quences, moyens efficaces pour nous transmettre tout le dĂ©sarroi, l’angoisse, la peur, la solitude de cette jeune fille livrĂ©e Ă  elle-mĂŞme face Ă  la lâchetĂ© de son entourage et Ă  une situation qui engagera toute sa vie. Une angoisse accentuĂ©e par l’indication sur l’Ă©cran des semaines qui passent. Le hors champ est facilement gommĂ©, peu d’indications sur le contexte de l’Ă©poque, pour signifier l’intemporalitĂ© d’une question qui fait dĂ©bat de manière rĂ©currente (voir Texas ou Pologne, sans Ă©voquer d’autres pays dans le monde). En mĂŞme temps la rĂ©alisatrice fait un acte politique ; c’est le rĂ©cit d’une Ă©mancipation, de la volontĂ© d’une femme de disposer de son corps, de ne pas se plier au dictat d’une sociĂ©tĂ© patriarcale et rĂ©trograde, de vivre ses ambitions et ses dĂ©sirs en toute libertĂ©. Car de dĂ©sirs il est aussi question dans ce film, du dĂ©sir et du plaisir fĂ©minin qui veut s’exprimer librement, mĂŞme si dans votre entourage on vous condamne en vous traitant de « pute », du dĂ©sir de s’Ă©lever socialement sans subir l’entrave d’une grossesse non dĂ©sirĂ©e.

Le film est magnifiquement portĂ© par Anamaria Vartolomei, qui est de tous les plans, et incarne Anne avec sensibilitĂ©, force, dĂ©termination, et une intelligence qui permet au spectateur d’ĂŞtre en totale empathie avec sa souffrance.

On peut regretter toutefois une mise en scène parfois rĂ©pĂ©titive, trop sage et qui prenant le parti de l’explicite en voulant tout montrer manque parfois de subtilitĂ©.

Marie-Jeanne Campana

Autres articles sur ce film




Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

Contact